05 février 2007

Jean de Léry ( 1534 - 1613 )

Ecrivain protestant connu en particulier pour son histoire d'un voyage fait en la terre de Brésil.

I. Sa vie

Jean de Léry est d'origine bourguignonne. Sa famille était modeste, principalement des artisans mais il acquiert une bonne éducation. Il est très tôt attiré par la Réforme et part à Genève à l'âge de 18 ans pour suivre les cours de Calvin. Il part ensuite pour un voyage en France antarctique - c'est à dire au Brésil -, les colons français étaient déjà installés sur une île dans la baie de Rio de Janeiro qui n'avait pas été développée par les Portugais. En 1558, il est de retour en France. Il devient alors pasteur et se marie. C'est un pasteur très actif qui participe à de nombreux petits synodes. C'est un pasteur itinérant du Centre de la France. Il est modéré dans ses prêches et opposé à l'iconoclasme. Après la Saint Barthélemy, il se réfugie à Sancerre durant la quatrième guerre de religion et publie l'Histoire mémorable de la ville de Sancerre en 1575. Pour cet ouvrage, il s'est inspiré de la guerre des juifs de Flavies Joseph . Il se retire en 1595 en Suisse dans le pays de Vaux et y meurt en 1613.

II. Son oeuvre principale

Il s'agit de l'histoire d'un voyage fait en la terre de Brésil. C'est une réponse à la Cosmographie universelle d'André Théva. Il accuse la communauté protestante d'avoir semé la discorde parmi les Français et d'avoir mené à la perte final du territoire en 1560. Mais il écrit vingt ans plus tard! Une de ses qualités principales et d'être fidèle à ce qu'il observe. Il ne s'appui pas sur les clichés des Indiens. Il a vécu avec les Indiens Tupinanbas et décrit leur moeurs, leurs habits, leurs outils, ... Claude Levi-Strauss en fait d'ailleurs un bréviaire de l'ethnologie. Il y ajoute une réflexion théologique et un certain pessimisme. Il y débat de l'eucharistie et des différences d'opinion des catholiques et des protestants sous les termes de cannibalisme. Il a eu une grande influence sur ses contemporains, son oeuvre a été réédité plusieurs fois de son vivant.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Grand écrivain !

Maisie a dit…

Thanks for writing this.